Thursday, July 14, 2005

LA SEXUALITE DES HOMMES TUNISIENS

1
LA SEXUALITE DES HOMMES TUNISIENS
HAFFANI MOHAMED FAKKREDDINE, TROUDI HICHEM
(Service de psychiatrie ‘’E’’, Hôpital Razi, 2010, La Manouba)
Résumé :
La sexualité occupe une place très importante dans la vie de l’être humain. En Tunisie, le comportement sexuel masculin est un continent non encore exploré. Dans ce travail, nous avons essayé de rapporter les connaissances et les attitudes des hommes en matière de sexualité, de tracer un profil des comportements sexuels des hommes en Tunisie et d’analyser les facteurs qui le déterminent.
Il ressort de notre étude que le poids des traditions reste lourd avec 83,7 % des hommes qui pensent qu’une femme doit préserver sa virginité jusqu’au mariage et 77,3 % qui pensent que l’homosexualité est la pratique sexuelle la plus mal acceptée par la société. 85,6 % des hommes se sont masturbés et un homme sur trois reconnaît avoir eu une relation homosexuelle et avoir pratiqué les rapports anaux avec leur partenaire. L’âge du premier rapport était de 28,1 an et la durée moyenne du coït était de 1min et 13 sec.
En conclusion nous dirons qu’il existe en Tunisie deux sexualités à deux vitesses : La première, accablée par les tabous et les traditions, se retrouve surtout chez les hommes mariés, âgés, d’origine rurale, alors que la deuxième, un peu plus libérée, se retrouve surtout chez les jeunes, célibataires, résidant dans le milieu urbain.
Mots – clés : Sexualité - Hommes - Tunisie - Société – Psychologie – Tabou

THE SEXUALITY OF TUNISIAN MEN
HAFFANI MOHAMED FAKHREDDINE, TROUDI HICHEM
( Psychiatric department " E ", Razi hospital, 2010, Manouba)
Summary :
Sexuality is very important in the life of people. In Tunisia, male sexual behavior is a not still investigated continent. We tried to report knowledge and attitudes of the people in sexuality, to draw a profile of the sexual behavior of men in Tunisia and to analyze the factors which determin it.
In our study, we’ve conclued that traditions have a big influence. In fact, 83,7 % of the men think that a woman must conserv her virginity until marriage and 77,3 % think that homosexuality is the most non-accepted sexual practice by the society. 85,6 % of men have practised masturbation and 1/3 recognizes to have had a homosexual relation and to have practised sodomy with their partners. Age of the first sexual intercourse was 28,1 years and the average duration of one sexual report was 1min and 13 sec.
In conclusion, we shall say that there are in Tunisia two kinds of sexuality with two speeds : The first one, swamped by taboos and traditions, concerns old or married or men of rural zone. In the other side, the second, a little more free, concerns young or bachelor's or men living in the urban environment.
key – Words : Sexuality - man - Tunisia - Society – Psychology – Taboo

I. Introduction
Tout comportement est le résultat d’une combinaison de facteurs variables de l’environnent et de l’individu, qui englobent les dimensions bio-psychologiques et les situation socioculturelles. Il en est de même du comportement sexuel, éminemment neurophysiologique, émotionnel et éducatif.
La sexualité est donc une dimension constitutive de chaque personne et non pas seulement une fonction corporelle. Les sentiments, les attentes, les espoirs, les croyances et les valeurs font que la vie sexuelle de chaque personne lui ressemble. Elle est en plus liée à toutes les questions humaines essentielles tels que les origines de l’être, sa finitude, et son devenir, le plaisir, la souffrance et les liens humains.
3
En Tunisie, à l’instar de tous les pays arabo-musulmans, un voile tantôt discret, tantôt violent a enveloppé l’être et l’agir sexuel, le frappant du sceau de l’ignorance, de la honte et de la culpabilité.
En effet, en Tunisie, seules de petites enquêtes faites surtout auprès des adolescents ont été réalisées, comme celle de l’association tunisienne de planning familial en 1994 auprès de 514 lycéens âgés de 15 ans ou plus, et celle du Dr Ayadi et son équipe en 2001 portant sur 100 lycéens âgés de 12 à 19 ans.
Notre travail présente les résultats d’une enquête sur le comportement sexuel masculin en Tunisie, à l’instar des enquêtes européennes et américaines.

II. Méthodologie de l’enquête
L’enquête s’est déroulée durant la période s’étendant du 1er février 2002 au 31 janvier 2003. L’échantillon représentatif, constitué selon la méthode des quotas, est composé de 300 hommes, âgés de 20 à 69 ans, vivant dans le Grand Tunis (gouvernorats de Tunis, Ariana, Ben Arous, Manouba). Les données statistiques utilisées sont celles publiées par l’institut national de statistique et par l’office national de la famille et de la population.
Les variables que nous avons retenues sont l’âge, le lieu de résidence, le statut matrimonial
et le niveau d’instruction. Ces quatre variables semblaient avoir le plus d’influence sur le
comportement sexuel.
Le questionnaire est composé de cinquante quatre items, reparties en cinq parties :
Identification, Connaissances, Attitudes, Pratiques et vécu, trouble sexuel.
Aucun questionnaire n’a été rempli par auto-passation, tous ont été remplis par un entretien face à face. Chaque entretien durait en moyenne entre 20 et 30 minutes.
III. RESULTATS
Seuls les résultats statistiquement significatifs seront exposés.
A. Profil socio-démographique
L’âge moyen de notre population est de 38,26 ans. L’âge moyen de la puberté est de 14,43 ans. 72,3 % de notre population est d’origine urbaine et 27,7 % est d’origine rurale. Le nombre moyen d’enfants est de 3,5 enfants. 19,3 % de notre population est analphabète, 42 % est de niveau primaire, 30,4 % est de niveau secondaire et 8,3 % est de
niveau supérieur.
B. Les connaissances
1. L’éducation sexuelle
85,3 % des hommes ont reçu une éducation sexuelle. (nous avons considéré qu’un homme a bénéficié d’une éducation sexuelle chaque fois qu’il a reçu des informations sur la vie sexuelle au moment de la puberté).

4
Education sexuelle Non scolarisé Primaire Secondaire Supérieur Total
Non 46,6 % 11,1 % 3,3 % 0 % 14,7 %
Oui 53,4 % 88,9 % 96,7 % 100 % 85,3 %
Education sexuelle en fonction de la scolarité

Les sujets de niveau d’instruction secondaire ou supérieure ont eu plus d’accès à des informations sexuelles que ceux de niveau primaire ou ceux non instruits. On serait donc tenté de dire que l’instruction joue un rôle dans l’éducation sexuelle. Mais la vérité est que l’école ne représente que 1,1 % des sources d’informations sexuelles, contre 2 % pour les parents, 14,1 % pour les mass-médias et 82,8 % pour les amis. Ceci reflète bien la réalité des choses puisque seulement la reproduction (qui est une partie infime de la sexualité) est enseignée en secondaire alors que le lycéen a déjà vécu ou est en train de
vivre sa puberté.
Le lieu de résidence paraît avoir un poids énorme sur l’éducation et la curiosité sexuelle. En effet, 6,9 % seulement de la population urbaine n’ont pas reçu d’éducation sexuelle, alors que ce taux passe à 34,9 % dans la population rurale. Par ailleurs, les mass médias représentent la source d’éducation sexuelle la moins utilisée en milieu rural (1,9 %
contre 17,3 % dans le milieu urbain).
2. La curiosité sexuelle
La majorité des sujets interrogés n’a jamais examiné leur sexe dans une glace (47,3 %) et n’a jamais mesuré la taille de leur sexe (57,3 %). 84,3% des sujets de milieu rural n’ont jamais mesuré la taille de leur sexe et 74,7% n’ont jamais examiné leur
sexe dans une glace. Ces pourcentages passent dans le milieu urbain respectivement à 47% et à 36,9 %.

C. Les attitudes

1. Le but de l’activité sexuelle
Dans notre population, 32,7 % des hommes pensent que le but de l’activité sexuelle
est de satisfaire un besoin physiologique, 31,3 % pensent avoir du plaisir, 20 % pensent
avoir un enfant et 16 % pensent accomplir une obligation.
0%
20%
40%
60%
20-29 30-39 40-49 50-59 60-69
Enfant
Obligation
B Physique
Plaisir
But de l’activité sexuelle en fonction de l’âge

Ce sont les plus jeunes qui pensent que le but de l’activité sexuelle est de satisfaire un besoin physiologique ou d’avoir du plaisir contrairement aux sujets plus âgés qui pensent que le but est d’accomplir une obligation ou d’avoir un enfant.

Dans le milieu rural, le versant reproductif paraît dominer la sexualité puisque 32,5 % pensent que le but de l’activité sexuelle est d’avoir un enfant et seulement 16,9 % pensent que c’est d’avoir du plaisir. Ces valeurs passent respectivement à 15,2 % et à 36,9 % dans le milieu urbain.
49,2 % des célibataires pensent que le but de l’activité sexuelle est de satisfaire un besoin physiologique et 45,9 % avancent la recherche de plaisir. Les sujets mariés sont plus divisés avec 31 % pour l’enfant; 26,4 % pour l’obligation; 20,7 % pour le besoin physiologique et 21,8 % pour le plaisir.
Avoir du plaisir, comme but de l’activité sexuelle, est proportionnel au niveau d’instruction alors que, avoir un enfant, comme but de l’activité sexuelle, est inversement proportionnel au niveau d’instruction.

But de l’activité sexuelle
Non scolarisé Primaire Secondaire Supérieur Total
Enfant 44,8 % 20,6 % 8,8 % 0 % 20 %
Obligation 29,3 % 13,5 % 8,8 % 24 % 16 %
Besoin physiologique 15,5 % 42,1 % 36,3 % 12 % 32,7 %
Plaisir 10,3 % 23,8 % 46,2 % 64 % 31,3 %
Le but de l’activité sexuelle en fonction du niveau d’éducation

2. Mariage et relations sexuelles
Un autre indicateur du poids énorme qu’ont les traditions sur la sexualité est le mythe de la préservation de la virginité chez la femme jusqu’au mariage. En effet, 83,7 % des hommes pensent que la préservation de la virginité chez la femme jusqu’au mariage est une règle sociale à sauvegarder, 10,3 % pensent que c’est un mal social nécessaire et seulement 6 % pensent que c’est un tabou à dépasser. Paradoxalement, la même majorité écrasante (82 %) pense que, pour l’homme, le mariage n’est pas nécessaire pour avoir des rapports sexuels. Ceci apporte la preuve vivante que l’islam n’y est pour rien. En effet, ce
dernier interdit formellement les rapports sexuels avant le mariage aussi bien pour l’homme que pour la femme.
Les traditions pèsent encore plus lourdement sur le milieu rural. En effet, la majorité des hommes dans le milieu rural (97,6 %) pense que la préservation de la virginité
chez la femme jusqu’au mariage est une règle sociale à sauvegarder, alors que ce pourcentage passe à 78,3 % dans le milieu urbain. Aucun homme résidant dans le milieu rural ne pense que c’est un tabou social à dépasser alors que 8,3 % des hommes de milieu urbain le pensent. 2,4 % des sujets de milieu rural pensent que c’est un mal social nécessaire, ce pourcentage passe à 13,4 % dans le milieu urbain. Le milieu rural reste partagé pour la question des rapports sexuels de l’homme avant le mariage. En effet, 59 % pensent que, pour l’homme, le mariage n’est pas nécessaire pour avoir des rapports sexuels et 41 % pensent le contraire. Ces pourcentages passent respectivement dans le milieu urbain à 90,8 % et à 9,2 %.
La virginité reste donc, dans notre société, un indicateur de chasteté et un certificat de bonne conduite prénuptiale.
6
3. Amour et rapports sexuels
L’amour n’est pas nécessaire pour avoir des rapports sexuels, mais les rapports sexuels sont nécessaires dans une relation amoureuse. C’est ce que pense la majorité des hommes quant aux relations qui peuvent exister entre l’amour et la sexualité. En effet, 73,3% pensent qu’ils ne doivent pas nécessairement être amoureux pour avoir des rapports sexuels et 56 % pensent qu’une relation amoureuse ne pourrait pas exister sans rapports sexuels.
62,7 % des hommes de milieu rural pensent qu’une relation amoureuse peut exister sans rapports sexuels et 51,8 % pensent qu’ils doivent être amoureux pour avoir des rapports sexuels. Ces pourcentages passent dans le milieu urbain respectivement à 36,9 % et à 17,1 %.

4. Pratiques sexuelles interdites par la société
L’homosexualité paraît être la pratique sexuelle la moins tolérée par la société (77,3 %), suivie de l’adultère (12 %), des relations sexuelles sans mariage (7,7 %) et en dernière position la masturbation (3 %).
Ce sont les plus jeunes qui pensent que la pratique sexuelle la plus interdite par la société est l’homosexualité.
81,6 % des hommes résidant dans le milieu urbain pensent que la pratique sexuelle la plus intolérable par la société est l’homosexualité contre 66,3 % pour les hommes résidant dans le milieu rural.
89,3 % des célibataires pensent que la pratique sexuelle la plus intolérable par la société est l’homosexualité et seulement 69,1 % des mariés ou séparés le pensent. 17,4 % de ces derniers désignent l’adultère comme la pratique sexuelle la plus mal acceptée par la société contre 4,1 % parmi les célibataires.
Ceci prouve que la mutation sociale a peu ou pas d’influence sur notre conception de l’homosexualité, puisque l’homophobie, qui tend à disparaître dans l’Occident, reste bien ancrée dans la mentalité des jeunes de notre société.

D. Pratiques et vécu
1. La première activité sexuelle
L’âge moyen de la première activité sexuelle est de 15 ans. Il passe à 16,5 ans dans le milieu rural contre 14,5 ans dans le milieu urbain.
Cette première activité sexuelle était une masturbation dans 78 % des cas, un coït dans 19,3 % des cas et une expérience homosexuelle dans 2,7 % des cas.
La (e) partenaire du premier rapport sexuel est dans 47 % des cas une prostituée, dans 19,7 % des cas l’épouse, dans 12,1 % des cas une femme célibataire, dans 12,1 % des cas un homme et dans 9,1 % des cas une femme mariée. Cette première partenaire sexuelle était une prostituée chez 66,7 % des hommes d’origine rurale et chez 30,6 % des hommes d’origine urbaine. Ceci pourrait être attribué au poids des traditions et à la prohibition de la mixité prédominant surtout dans le milieu rural.
2. Les pratiques sexuelles
a) L’homosexualité
35,3 % des hommes reconnaissent avoir eu au moins une fois dans leur vie des relations homosexuelles (définies comme toute activité homosexuelle débutant vers l’âge de l’adolescence). Ces relations sont plus fréquentes en milieu rural (47 %), où domine la prohibition de la mixité, qu’en milieu urbain (30,9 %). Un seul homme (0,33 %) de notre population était exclusivement homosexuel.
b) Les rapports anaux
Rapports annaux Célibataires Mariés et séparés Total
Non 33,9 % 69,1 % 60,7 %
Oui 66,1 % 30,9 % 39,3 %
Pratique des rapports anaux en fonction du statut matrimonial

Un homme marié sur trois pratique le rapport anal avec sa femme alors que deux célibataires sur trois le pratiquent et c’était dans 67,6 % des cas avec une femme célibataire.
82,6 % des hommes de niveau d’instruction supérieur pratiquent le rapport anal alors que ce pourcentage est de 35,1 % pour les autres niveaux.
La plus grande proportion de sujets jeunes et célibataires qui pratique le rapport anal pourrait être rattachée à la préservation de la virginité chez la fille jusqu’au mariage.
En effet, la majorité des adolescents va avoir recours à cette pratique pour éviter la défloration de leur partenaire même s’ils se heurtent parfois au refus de celle-ci.
c) La masturbation
56,3 % des hommes déclarent avoir encore une activité masturbatoire et 85,6 % se sont masturbés au moins une fois dans leur vie. Cette activité est considérée comme occasionnelle par 78,7 % des hommes et seulement 21,3 % la jugent comme fréquente.
Masturbation Célibataires Mariés Total
Non 5,7 % 69,5 % 43,7 %
Oui 94,3 % 30,5 % 56,3 %
sujets ayant actuellement une activité masturbatoire en fonction du
statut matrimonial
Tous les hommes mariés disent qu’ils se masturbent de façon occasionnelle, alors
que 31,1 % des célibataires la considèrent comme une activité fréquente.
8
d) Les rapports sexuels
Caractéristiques générales
Dans notre population, 22,7 % des hommes n’ont jamais eu de rapport sexuel et ce sont généralement les plus jeunes contre 77,3 % qui ont eu déjà des rapports sexuels et ce sont les plus âgés. L’âge moyen du premier rapport sexuel est de 28,1 ans.
55,7 % des sujets célibataires n’ont jamais eu de rapport sexuel. Ce pourcentage est de 67 % dans la tranche d’âge des 20-29 ans et 12 % dans la tranche d’âge des 30-39 ans.
C’est surtout dans le milieu rural qu’on trouve la plus grande proportion de célibataires n’ayant jamais eu de rapport sexuel avec 78,1 % et moins dans le milieu urbain avec 47,8 %.
Parmi ceux qui avaient au moment de l’enquête des rapports sexuels, 78,3 % les avaient avec leur épouse, 13,4 % avec une femme célibataire, 3,7 % avec une femme mariée; 0,5 % avec un homme et 4,1 % avec une prostituée. Parmi les célibataires qui avaient au moment de l’enquête des rapports sexuels, 61,7 % les avaient avec une femme célibataire, 17 % avec une femme mariée, 2,1 % avec un homme et 19,1 % avec une prostituée.
La partenaire actuelle des sujets de milieu rural est soit l’épouse (88,9 %), soit la prostituée (11,1 %). Dans le milieu urbain, la répartition est un peu plus homogène avec 74,8 % pour l’épouse, 17,8 % pour la femme célibataire, 4,9 % pour la femme mariées, 0,6 % pour l’homme et 1,8 % pour la prostituée.

La fréquence des rapports
Nombre de rapports sexuels par mois Célibataires Mariés Total
20 – 29 ans 0,8 ********** 0,8
30 – 39 ans 3,2 7,8 6,5
40 – 49 ans *********** 5,6 5,6
50 – 59 ans *********** 3,4 3,4
60 – 69 ans *********** 1,3 1,3
Total 1,3 5,4 3,65
Nombre moyen de rapports sexuels par mois en fonction de l’âge et du
statut matrimonial

Le nombre moyen de rapports sexuels est de 3,65 par mois. La majorité des hommes (58,7 %) ne fait pas l’amour autant qu’elle le veut. Il s’agit dans 88 % des cas de célibataires et séparés, et dans 37,4 % des cas de sujets mariés. Parmi ceux qui font l’amour autant qu’ils le veulent (41,3 %), 62,6 % sont mariés et seulement 12 % sont célibataires ou séparés.

La périodicité des rapports
46,1 % des hommes disent que leurs rapports sexuels obéissent à une périodicité préétablie (le même jour de la semaine ou dans les même conditions ou selon un schéma toujours le même….) et ce sont les plus âgés (moyenne d’âge de 47,6 ans), alors que 53,9 % disent le contraire et ce sont les plus jeunes (moyenne d’âge de 36,5 ans).
La majorité des sujets résidant dans le milieu rural (79,7 %) dit que ses rapports sexuels obéissent à une périodicité préétablie. Ce pourcentage passe à 45,1 % dans le milieu urbain.

Périodicité des rapports Célibataires Mariés et séparés Total
Non 75,9 % 37,9 % 46,1 %
Oui 24,1 % 62,1 % 53,9 %
Périodicité des rapports sexuels en fonction du statut matrimonial
Le changement de position
Dans notre population, 24,1 % des hommes changent toujours de position au cours de leurs rapports sexuels, 30,6 % en changent parfois et 45,3 % n’en changent jamais. Ce sont les plus jeunes qui changent toujours de position au cours de leurs rapports sexuels (moyenne d’âge de 33,2 ans), les moins jeunes (moyenne d’âge de 41,3 ans) en changent parfois, alors que les plus âgés (moyenne d’âge de 48,3 ans) n’en changent jamais.
Il y a plus de sujets ne changeant jamais de position au cours du rapport sexuel dans le milieu rural (67,8 %) que dans le milieu urbain (37,6 %). La tendance s’inverse pour ceux qui en changent parfois (20,3 % le milieu rural et 34,1 % dans le milieu urbain) et ceux qui en changent toujours (11,9 % dans le milieu rural et 28,3 % dans le milieu urbain).

Changement de positions Célibataires Mariés et séparés Total
Jamais 18,5 % 53,4 % 45,3 %
Parfois 24,1 % 32,6 % 30,6 %
Toujours 57,4 % 14 % 24,1 %
Changement de positions au cours du rapport sexuel en fonction du statut
matrimonial

La participation
Au cours du rapport sexuel, 78 % des hommes préfèrent être actifs, 8 % préfèrent être passifs et 14 % préfèrent que ça soit réciproque. Ce sont les plus jeunes qui préfèrent être passifs (moyenne d’âge de 28,7 ans), alors que les hommes plus âgés (moyenne d’âge de 38,4 ans) préfèrent être soit actifs soit les deux à la fois.
Il y a plus de sujets préférant être actifs au cours du rapport sexuel dans le milieu rural (91,6 %) que dans le milieu urbain (72,8 %). La tendance s’inverse pour ceux qui préfèrent être passifs (2,4 % le milieu rural et 10,1 % dans le milieu urbain) et ceux qui préfèrent une participation réciproque (6 % dans le milieu rural et 17,1 % dans le milieu urbain).

Participation aux rapports Célibataires Mariés et séparés Total
Actif 71,3 % 82,6 % 78 %
Les deux 13,9 % 14 % 14 %
Passif 14,8 % 3,4% 8 %
La participation au rapport sexuel en fonction du statut matrimonial
La durée du coït
La durée moyenne du coït (définie comme le temps s’écoulant entre la pénétration et l’éjaculation) est de 1min et 13 sec. La durée la plus courte du coït (33 secondes) est retrouvée chez les sujets dont la partenaire sexuelle est une prostituée.

Cette durée moyenne est plus longue dans le milieu urbain (1min et 17 sec) que dans le milieu rural (1min et 1 sec). Chez les célibataires elle est de 53 secondes, chez les mariés elle est de 1min et 18 sec.
Cette durée moyenne est proportionnelle au niveau d’instruction. En effet, elle est de 1min et 5 sec pour les analphabètes, 1min et 9 sec pour le niveau primaire, 1min et 15 sec pour le niveau secondaire et 1min et 40 sec pour le niveau supérieur.

3. Plaisir et satisfaction
a) La taille du pénis
La grande majorité des hommes (90 %) se dit satisfaite de la taille de leur pénis et ce sont généralement les plus âgés (moyenne d’âge de 39 ans), alors qu’une minorité ne le l’est pas (10 %) et ce sont les plus jeunes (moyenne d’âge de 30,8 ans). C’est dans le milieu urbain qu’on trouve la plus grande proportion d’hommes non satisfaits par la taille de leurs pénis (13,4 %), alors que ce groupe ne représente que 1,2 % du milieu rural.

Satisfaction par la taille du pénis Célibataires Mariés et séparés Total
Non 15,6 % 6,1 % 10 %
Oui 84,4 % 93,9 % 90 %
Satisfaction par la taille du pénis en fonction du statut matrimonial
b) La satisfaction de la partenaire
La majorité des hommes (83,2 %) pense que leur partenaire est satisfaite par la durée du coït. Ils ne sont que 3,9 % à penser le contraire, tandis que 12,9 % disent qu’ils ne savent pas.

Satisfaction de la partenaire Durée moyenne du coït
Oui 1 min et 16 sec
Ne sait pas 57 sec
Non 43 sec
Satisfaction de la partenaire en fonction de la durée du coït

Plus la durée du coït augmente, plus les partenaires sont, selon les hommes, plus satisfaites.

Satisfaction de la partenaire Célibataires Mariés et séparés Total
Oui 63 % 89,4 % 83,2 %
Ne sait pas 27,7 % 8,4 % 12,9 %
Non 9,3 % 2,2 % 3,9 %
Satisfaction de la partenaire par la durée du coït en fonction du statut
matrimonial

c) L’orgasme
70,7 % des hommes disent parvenir toujours à l’orgasme et ce sont les plus jeunes (moyenne d’âge de 39,4 ans), 28,4 % disent y parvenir parfois et ce sont les moins jeunes (moyenne d’âge de 49,8 ans) et enfin 0,9 % disent qu’ils n’y parviennent jamais et ce sont les plus âgés (moyenne d’âge de 60,5 ans).
Les célibataires parviennent toujours à l’orgasme dans 90,7 % des cas, alors que les
mariés y parviennent toujours dans 64,4 % des cas.
La plus grande partie de notre population (89,7 %) pense qu’un rapport sexuel doit nécessairement aboutir à l’orgasme alors qu’ils ne sont que 10,3 % à penser le contraire.

d) Les fantasmes
La majorité des hommes (79 %) dit que sa vie sexuelle est stimulée par des fantasmes et ce sont généralement les plus jeunes (moyenne d’âge de 35,5 ans), alors que ceux qui disent le contraire (21 %) sont les plus âgés (moyenne d’âge de 48,5 ans).

e) La fellation
Dans notre population, 18,1 % des hommes disent que la fellation est la pratique sexuelle la plus stimulante.
Ce sont les célibataires qui pensent plus que la fellation est la pratique sexuelle la plus stimulante (38,9 %) alors que les mariés et les séparés le pensent moins (11,8 %). Ils ont recours préférentiellement à cette méthode pour se satisfaire, sans toucher à la virginité de la femme.
Les hommes résidant dans le milieu urbain pensent plus que la fellation est la pratique sexuelle la plus stimulante (23,1 %), alors que ceux résidant dans le milieu rural le pensent moins (3,4 %).
Plus le niveau d’instruction est élevé, plus les hommes disent que la fellation est la pratique sexuelle la plus stimulante. En effet, ils sont 5,3 % d’analphabètes, 18,7 % de niveau primaire, 24,6 % de niveau secondaire et 30,4 % de niveau supérieur à le penser.

f) Influence de l’abstinence sexuelle
Au cours de la période d’abstinence sexuelle, 67,7 % disent se sentir frustrés physiquement, 14,3 % frustrés affectivement et 18 % indifférents.
Ce sont les plus jeunes qui se sentent frustrés affectivement ou physiquement au cours de la période d’abstinence sexuelle (moyenne d’âge de 36,8 ans), alors que ceux qui se sentent indifférents, sont généralement les plus âgés (moyenne d’âge de 46,2 ans).
Il y plus de sujets qui se sentent indifférents au cours de la période d’abstinence sexuelle parmi les mariés (23 %) que parmi les célibataires (9,8 %) et dans le milieu rural (28,9 %) que dans le milieu urbain (13,8 %).

Influence de l’abstinence sexuelle / Non scolarisé /Primaire /Secondaire /Supérieur /Total
Frustré affectivement 6,9 % 14,3 % 14,3 % 32 % 14,3 %
Frustré physiquement 55,2 % 71,4 % 70,3 % 68 % 67,7 %
Indifférent 37,9 % 14,3 % 15,4 % 0 % 18 %
Influence de l’abstinence sexuelle en fonction du niveau scolaire

g) Influence des enfants
57,6 % des hommes disent que leur sexualité a changé après la naissance d’un enfant.
La majorité des hommes résidant en milieu urbain (63,6 %) dit que sa sexualité a changé après la naissance d’un enfant, alors que plus de la moitié des hommes de résidence rurale (57,1 %) dit le contraire.
Parmi les hommes qui pensent que leur sexualité a changé après la naissance d’un enfant, 52 % disent qu’il s’agit d’une diminution de la fréquence des rapports, 27,6 % d’une amélioration de la qualité des rapports et 20,4 % d’une détérioration de la qualité des rapports sexuels.

h) Satisfaction de la vie sexuelle
65,7 % des hommes disent qu’ils sont satisfaits de leur vie sexuelle et ce sont les plus âgés (moyenne d’âge de 40,6 ans), alors que 34,3 % disent le contraire et ce sont les plus jeunes (moyenne d’âge de 33,8 ans).

Satisfaction de la vie sexuelle Célibataires Mariés Total
Oui 47,5 % 78,7 % 65,7 %
Non 52,5 % 21,3 % 34,3 %
Satisfaction de la vie sexuelle en fonction du statut matrimonial

Si la partenaire sexuelle est l’épouse, alors 79,4 % sont satisfaits, mais si la
partenaire est une prostituée, alors 100 % ne le sont pas.

53,8 % des hommes disent que c’est la partenaire sexuelle qui leur manque, 18,3 % disent que c’est l’entente sexuelle, 14,1 % disent que c’est la santé physique, 11,5 % disent que c’est l’affection et 2 % disent que c’est le temps.

Motifs d’insatisfaction Célibataires Mariés Total
Affection 10,9 % 13,2 % 11,5 %
Entente sexuelle 1,6 % 47,4 % 18,3 %
Partenaire sexuelle 84,4 % 0 % 53,8 %
Santé physique 3,1 % 34,2 % 14,4 %
Temps 0 % 5,3 % 2 %
Motifs d’insatisfaction sexuelle en fonction du statut matrimonial
Motifs d’insatisfaction Célibataires Mariés Séparés Total
Affection 27 ans 41 ans ********** 32 ans
Entente sexuelle 27 ans 43 ans ********** 42 ans
Partenaire sexuelle 23 ans ********** 63 ans 25 ans
Santé physique 34 ans 58 ans ********** 55 ans
Temps ********** 42 ans ********** 42 ans
Moyenne d’âge des motifs d’insatisfaction sexuelle en fonction du statut
matrimonial

Qu’attendent les hommes de leur partenaire sur le plan sexuel ?

57,7 % pensent qu’ils seraient plus satisfaits si la partenaire était plus tendre (moyenne d’âge de 44,4 ans), 36,1 % pensent le devenir si leur partenaire était plus participante (moyenne d’âge de 37,5 ans) et 6,2 % si elle était moins exigeante (moyenne
d’âge de 49,1 ans).
Dans le milieu rural, la majorité écrasante des hommes (86 %) préfère que la partenaire soit plus tendre contre seulement 12,3 % qui la préfère plus participante. Le milieu urbain est partagé avec respectivement 48,2 % et 44,1 %.
Si la partenaire est l’épouse, alors 64 % des hommes la préfèrent plus tendre, mais si la partenaire est une femme célibataire, alors 75% la préfèrent plus participante.

Attitude de la partenaire Célibataires Mariés Total
Plus participante 62,3 % 28,2 % 36,1 %
Plus tendre 37,7 % 63,8 % 57,7 %
Moins exigeante 0 % 8 % 6,2 %
Attitude de la partenaire et satisfaction de la vie sexuelle en fonction
du statut matrimonial

i) Le changement de partenaire
La majorité des hommes (80,6 %) n’a pas envie de changer la partenaire actuelle et
ce sont généralement les plus âgés (moyenne d’âge de 44,7 ans) alors que seulement 19,4
% pensent le contraire et ce sont les moins âgés (moyenne d’âge de 31,7 ans).

Envie de changer la partenaire Célibataires Mariés Total
Non 39,6 % 93,1 % 80,6 %
Oui 60,4 % 6,9 % 19,4 %
Envie de changer la partenaire actuelle en fonction du statut matrimonial

50 % des hommes insatisfaits de leur vie sexuelle n’ont pas envie de changer de partenaire.
57,8 % des hommes disent avoir été toujours fidèles à leur partenaire actuelle et ce sont généralement les plus âgés, alors que 42,2 % disent le contraire et ce sont les plus jeunes.
Parmi les hommes résidant dans le milieu rural, 76,3 % ont été toujours fidèles à leur partenaire actuelle, alors qu’ils ne l’ont été que 51,4 % dans le milieu urbain.

Fidélité Célibataires Mariés Total
Non 81,5 % 29,9 % 42,2 %
Oui 18,5 % 70,1 % 57,8 %
La fidélité en fonction du statut matrimonial

4. La communication
a) Expression du désir sexuel avant le rapport
64,1 % des hommes n’expriment pas leur désir sexuel avant les rapports et ce sont généralement les plus âgés (moyenne d’âge de 45,6 ans), alors que 35,9 % disent le contraire et ce sont les plus jeunes (moyenne d’âge de 37,2 ans).

Expression du désir Célibataires Mariés et séparés Total
Oui 71,7 % 25,3 % 35,9 %
Non 28,3 % 74,7 % 64,1 %
Expression du désir sexuel avant le rapport en fonction du statut matrimonial
Expression du désir Non scolarisé Primaire Secondaire Supérieur Total
Oui 7 % 32,2 % 50,8 % 82,6 % 35,9 %
Non 93 % 67,8 % 49,2 % 17,4 % 64,1 %
Expression du désir sexuel avant le rapport en fonction du niveau d’instruction
Si la partenaire est l’épouse, alors 74,1 % des hommes n’expriment pas leur désir sexuel avant le rapport, alors qu’ils les expriment dans 75 % des cas si la partenaire est une femme célibataire.
86,4 % des hommes résidant dans le milieu rural n’expriment pas leur désir sexuel avant les rapports, alors qu’ils ne sont que 56,4 % dans le milieu urbain à ne pas le faire.
b) Discussion à propos de la qualité du rapport
Seulement 13 % des hommes parlent de la qualité de leur rapport sexuel avec leur partenaire.
Il y a plus d’hommes qui parlent de la qualité de leur rapport sexuel avec leur partenaire dans le milieu urbain (16,3 %) que dans le milieu rural (3,4 %).
28,6 % des hommes parlent de la qualité de leur rapport sexuel si la partenaire est une femme célibataire.
Discussion à propos de la qualité des rapports
Non scolarisé/ Primaire/Secondaire/Supérieur/Total
Oui 0 % 4,4 % 12 % 14 % 13 %
Non 100 % 95,6 % 80,3 % 39,1 % 87 %
Discussion à propos de la qualité du rapport sexuel en fonction niveau
d’instruction

Tous les hommes qui n’expriment pas leur désir sexuel avant les rapports, ne parlent jamais, après les rapports, de leur qualité avec leur partenaire. Alors que seulement 36,1 % de ceux qui expriment leur désir, en parlent après les rapports.
c) La simulation d’orgasme
La plupart des hommes (86,2 %) disent n’avoir jamais simulé un orgasme. 8,8 % des hommes analphabètes ou de niveau d’instruction primaire, 19,7 % des hommes de niveau secondaire et 30,4 % des sujets de niveau supérieur disent avoir déjà simulé un orgasme.
E. Les troubles sexuels
Cette partie s’intéresse aux troubles de la sexualité tout en restant subjective. Elle étudie la perception par l’homme de sa propre sexualité, le trouble qu’il présenterait et le type de consultation.
Seulement 6,3 % des hommes disent présenter un trouble sexuel (tout en restant subjectifs) et ce sont les plus âgés (moyenne d’âge de 46,3 ans) alors que ceux qui disent que leur sexualité est normale (93,7 %) sont généralement les plus jeunes (moyenne d’âge de 37,7 ans).

Trouble sexuel Pourcentage Moyenne d’âge
Impuissance érectile 4 % 54 ans
Ejaculation précoce 0,6 % 31 ans
Masturbation frénétique 0,6 % 20 ans
Diminution de la libido 0,3 % 52 ans
Hypersexualité 0,3 % 46 ans
Infertilité 0,3 % 34 ans
Total 6,3 % 46 ans
Type de trouble sexuel et moyenne d’âge

Le tabou de la sexualité atteint ici son apogée puisque moins de la moitié (47,3 %) des hommes qui disent présenter un trouble sexuel ont consulté un médecin. Ces chiffres ne sont retrouvés dans aucune autre pathologie qui donnerait autant de souffrance humaine. Ils touchent toute la société et sont indépendants des autres paramètres (âge, statut matrimonial, niveau d’instruction, lieu de résidence).
Les hommes considèrent le trouble sexuel comme une fatalité et préfèrent continuer à souffrir, avec toutes les répercussions que cela aura sur le plan familial et socioprofessionnel, que de consulter un médecin et de lui parler de sa sexualité.
Même ceux qui «osent» et consultent un médecin (le médecin généraliste vient en première position avec 44,4 %, suivi de l’urologue avec 33,3 % et en dernier lieu on trouve l’endocrinologue et le psychiatre avec seulement 11,1 %) disent, dans la grande majorité des cas, qu’il n’existait aucune amélioration. Peut-être parce que leur demande était disproportionnée par rapport à leur pathologie, mais plus certainement parce que le médecin généraliste (venant en tête de liste des consultations) n’est nullement préparé à traiter les troubles sexuels, ni même capable de parler de sexualité avec ses patients.

CONCLUSION
Il apparaît évident aujourd’hui que la sexualité est une dimension constitutive de chaque personne et non pas seulement une fonction corporelle. Les sentiments, les attentes, les espoirs, les croyances et les valeurs font que la vie sexuelle de chaque individu lui ressemble. Elle est, en plus, liée à toutes les questions humaines essentielles tels que les origines de l’être, sa finitude et son devenir, le plaisir, la souffrance et les liens humains.
Nous assistons de part le monde à un changement de paradigme du comportement sexuel. Sa finalité n’est plus la procréation mais le plaisir et ce depuis l’avènement des produits contraceptifs qui sont à l’origine de la disjonction reproduction/plaisir.
La normalité du comportement sexuel du couple n’est plus guidée par l’instinct de reproduction mais par la recherche du plaisir physique.
En Tunisie, un voile tantôt discret tantôt violent a enveloppé l’être et l’agir sexuel,les marquant du sceau de l’ignorance, de la honte et de la culpabilité.
L’enquête que nous avons menée démontre bien les changements qui apparaissent en Tunisie et surtout chez les jeunes chez qui pointent la reconnaissance de la partenaire, la curiosité et la recherche hédonique et érotologique.
La coupure persiste encore entre le comportement sexuel urbain et rural où la socio-culture joue un rôle prédominant.
En tout état de cause nous pensons que le temps est venu pour réhabiliter la sexualité par une étude scientifique et objective. Nous sommes convaincus que la sexualité peut être dite et étudiée et qu’elle doit être connue et expliquée.


REFERENCES
1. American psychiatric association. Diagnostic and statical manuel of mental disorders (DSM IV). Paris :
Masson 1996:578.
2. Association tunisienne de planning familial. Le lycéen et la santé familiale. Bulletin de l’association
tunisienne de planning familial 1994;33:3-4.
3. Ayadi H, Moalla Y, Walha A, Ghribi F. A propos de la sexualité des adolescents. Revue européenne de
sexologie médicale 2001.
4. Boeldieu C. Histoire ethnologie et sexualité. Dans : Actualités sexologiques. Paris : Masson 1981:7-13.
5. Code de statut personnel. Imprimerie officielle de la république tunisienne 1997:9.
6. Code pénal. Imprimerie officielle de la république tunisienne 1997:45-8.
7. Fornari F. Sexualité et culture. Paris : PUF 1980:37-55.
8. Gallay B. La sexualité dans les conflits du couple. Méd et hyg 1993; 51:906-8.
9. Katchadourian H, Lunde D. La sexualité : concepts fondamentaux. Montréal: HRW ltée 1974:314-413.
10. Katchadourian H, Lunde D, Trotter R. La sexualité humaine. Montréal : HRW ltée 1982:2-337.
11. Kinsey A, Pomeroy WB, Martin C. Le comportement sexuel de l’homme. Paris : Pavois 1948.
12. Masters WH, Johnson VE. Les réactions sexuelles. Paris: Laffont 1968.
13. Mossuz-lavau J. La vie sexuelle en France. La Matinière 2002:29-353.
14. Spira A, Bajos N. Les comportements sexuels en France. La documentation française 1993:242-97.
15. Zilberdeld B. Le modèle imaginaire : Le processus et les objectifs sexuels. Dans : La sexualité masculine.
Paris : Ramsay 1978:37-61.

33 Comments:

Blogger vente said...

Vous avez un blog très agréable et je l'aime, je vais placer un lien de retour à lui dans un de mon blogs qui égale votre contenu. Il peut prendre quelques jours mais je ferai besure pour poster un nouveau commentaire avec le lien arrière.

Merci pour est un bon blogger.

9:22 AM  
Blogger SEBBA said...

C'est au hasard du surf sur la toile que j'ai découvert votre blog. Je suis tunisien et les non dit font un ravage dans notre société.
Merci pour cette éclairage qu'on ne voit guerre sur nos journaux.
je reviendrais vous lire avec plaisir et bravo de le dire...!?

9:59 AM  
Blogger Heliodore said...

This comment has been removed by a blog administrator.

6:06 PM  
Blogger Heliodore said...

This comment has been removed by a blog administrator.

6:08 PM  
Blogger Heliodore said...

Une seconde lecture était necesaire pour apprecier a sa juste valeur cette étude fort intéressante.

Merci pour cet excellent travail.

12:24 PM  
Blogger Etudiant said...

remerciement et felicitation pour votre etude... ca me pousse a me poser beaucoup de questions. J'ai tout de meme compris beaucoup de choses.
Les choses peuvent s'ameliorer :)

5:35 AM  
Blogger Etudiant said...

remerciement et felicitation pour votre etude... ca me pousse a me poser beaucoup de questions. J'ai tout de meme compris beaucoup de choses.
Les choses peuvent s'ameliorer :)

5:36 AM  
Blogger mottala3 said...

Très bon article. J'ai appris beaucoup de choses. J'ai corrigé beaucoup d'idées reçues. Je reste étonné quand même de l'âge du premier rapport, je ne l'aurais jamais cru.
J'aimerais, malgré la bonne qualité de l'étude, connaître les questions dans la langue d'origine, la réponse à la même question posée de deux manière différents peut être très différente.
Ce serait intéressant de connaître aussi la sexualité des femmes tunisiennes. Je suppose que ce doit être en cours et je suis sûr que nous serions encore plus étonnés de la réalité de notre pays.

5:45 AM  
Blogger mottala3 said...

Très bon article. J'ai appris beaucoup de choses. J'ai corrigé beaucoup d'idées reçues. Je reste étonné quand même de l'âge du premier rapport, je ne l'aurais jamais cru.
J'aimerais, malgré la bonne qualité de l'étude, connaître les questions dans la langue d'origine, la réponse à la même question posée de deux manières différentes peut être très différente.
Ce serait intéressant de connaître aussi la sexualité des femmes tunisiennes. Je suppose que ce doit être en cours et je suis sûr que nous serions encore plus étonnés de la réalité de notre pays.

5:47 AM  
Blogger nabil said...

c'est une étude très interessante, mais dommage que je n'ai vu ça que par hazard ! donc ce n'était même pas publié pour que l'on sache ! dommage qu'une étude pareille ne soit pas publiée comme elle le doit. Là l'effort n'est pas vraimment de collecter ces informations, mais c'est les publiés dans des milieux connu (télé, journaux...) et là on apprécira vraimment cette information. et d'après ma statistique :
0.001 % du peuple tunisien sont au courant de cette étude.
0.001 % ne veulent pas entendre une étude pareille
99.99 % attendent qu'un info pareille soit bien publiée pour être un bon pas d'evolution.
Merci pour cette initiative.

10:39 AM  
Blogger nabil said...

c'est une étude très interessante, mais dommage que je n'ai vu ça que par hazard ! donc ce n'était même pas publié pour que l'on sache ! dommage qu'une étude pareille ne soit pas publiée comme elle le doit. Là l'effort n'est pas vraimment de collecter ces informations, mais c'est les publiés dans des milieux connu (télé, journaux...) et là on apprécira vraimment cette information. et d'après ma statistique :
0.001 % du peuple tunisien sont au courant de cette étude.
0.001 % ne veulent pas entendre une étude pareille
99.99 % attendent qu'un info pareille soit bien publiée pour être un bon pas d'evolution.
Merci pour cette initiative.

10:40 AM  
Blogger joujou said...

J'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas de questions sur la pratique du cunnilingus. J'ai eu un amant tunisien pendant quelques mois et il n'a jamais accepté de me faire un cunnilingus, même s'il appréciait fortement la fellation. Des copines m'ont avoué avoir eu le même problème avec des maghrébins. Je ne comprends pas cette absence de partage et de réciprocité. Pour moi, cela traduit une attitude machiste (comme la question de la virginité pour les femmes mais pas pour les hommes)...

7:52 PM  
Blogger mistress-tunisienne said...

j'ai lu et relu votre blog ,c'est trés agréable ,constructif et instuctif,mais ... et il ya toujours un "mais" ! il ne contient pas tout sur la sexualité des tunisiens ,et vous avez ignoré une bonne partie d'eux ,j'espere que c'est pas exprés !!! et là je parle des fétichistes ,des soumis et des dominatrices (dominateurs aussi ! pour etre objective ),je veux bien savoir où on est les études et les recherches sur le bdsm ! je veux bien recevoir une réponse car je fais partie de cette sphère ,et on nous ignore assez !

7:31 AM  
Blogger info said...

très intéressant comme étude et encore bravo.. and i believe its getting there lol
actors Tunisia

10:06 AM  
Blogger Talent Search said...

une étude intéressante, je pense qu'il faudrait refaire l'étude d'ici 2015, ce serait plus intéressant, vous verrez les chiffres qui vont changer..


Talent Search Engine

2:30 PM  
Blogger Mansour said...

Votre étude est bien intéressante, reste que la revue de la littérature, préalable à toute publication scientifique sérieuse, est incomplète. Vous avez omis de prendre en considération et de citer des études faites en Tunisie par l'équipe, mondialement connu, de l'Université du Québec à Montréal, études faites sur le terrain en Tunisie et publié par Joseph J. Levy, Mansour EL Feki .... ainsi que plusieurs communications sur le sujet au Congrès Mondial de Sexologie à Paris et à Montréal...

6:02 AM  
Blogger milf said...

black mold exposureblack mold symptoms of exposurewrought iron garden gatesiron garden gates find them herefine thin hair hairstylessearch hair styles for fine thin hairnight vision binocularsbuy night vision binocularslipitor reactionslipitor allergic reactionsluxury beach resort in the philippines

afordable beach resorts in the philippineshomeopathy for eczema.baby eczema.save big with great mineral makeup bargainsmineral makeup wholesalersprodam iphone Apple prodam iphone prahacect iphone manualmanual for P 168 iphonefero 52 binocularsnight vision Fero 52 binocularsThe best night vision binoculars here

night vision binoculars bargainsfree photo albums computer programsfree software to make photo albumsfree tax formsprintable tax forms for free craftmatic air bedcraftmatic air bed adjustable info hereboyd air bedboyd night air bed lowest pricefind air beds in wisconsinbest air beds in wisconsincloud air beds

best cloud inflatable air bedssealy air beds portableportables air bedsrv luggage racksaluminum made rv luggage racksair bed raisedbest form raised air bedsaircraft support equipmentsbest support equipments for aircraftsbed air informercialsbest informercials bed airmattress sized air beds

bestair bed mattress antique doorknobsantique doorknob identification tipsdvd player troubleshootingtroubleshooting with the dvd playerflat panel television lcd vs plasmaflat panel lcd television versus plasma pic the bestThe causes of economic recessionwhat are the causes of economic recessionadjustable bed air foam The best bed air foam

hoof prints antique equestrian printsantique hoof prints equestrian printsBuy air bedadjustablebuy the best adjustable air bedsair beds canadian storesCanadian stores for air beds

migraine causemigraine treatments floridaflorida headache clinicdrying dessicantair drying dessicantdessicant air dryerpediatric asthmaasthma specialistasthma children specialistcarpet cleaning dallas txcarpet cleaners dallascarpet cleaning dallas

vero beach vacationvero beach vacationsbeach vacation homes veroms beach vacationsms beach vacationms beach condosmaui beach vacationmaui beach vacationsmaui beach clubbeach vacationsyour beach vacationscheap beach vacations

bob hairstylebob haircutsbob layeredpob hairstylebobbedclassic bobCare for Curly HairTips for Curly Haircurly hair12r 22.5 best pricetires truck bustires 12r 22.5

washington new housenew house houstonnew house san antonionew house venturanew houston house houston house txstains removal dyestains removal clothesstains removalteeth whiteningteeth whiteningbright teeth

jennifer grey nosejennifer nose jobscalebrities nose jobsWomen with Big NosesWomen hairstylesBig Nose Women, hairstyles

12:30 PM  
Blogger Fediz said...

Une étude intéressante, elle met en particulier le doigt sur un point à savoir l'hypocrisie chez beaucoup de compatriote:
30% de nos hommes pratiquent ou ont pratiqué la sodomie, et en même temps c'est eux qui sont les plus homphobes.
Un autre point aussi c'est la distinction chez nos hommes entre le rôle d'actif ou de passif dans l'acte homosexuel, preuve que l'Islam n'y est pour rien dans nos comportement (l'islam condamne les deux au même degré)

10:20 AM  
Blogger margarito said...

guanacaste costa rica real estate

3:13 PM  
Blogger Verlan said...

Excellent, merci.

10:34 AM  
Blogger Malek said...

Bonjour professeur,

Merci de partager cette étude fort intéressante et mérite une meilleure visibilité. Est il possible de la reproduire sur le blog collectif de www.nawaat.org ?
Merci

4:37 AM  
Blogger swidoo said...

Proffesseur, y a t'il une possibilité de te voir
j'ai bien apprecié l'article
j'aimerais bien parler avec toi de mon cas
merci

5:45 AM  
Blogger MAYA said...

Félicitation, article intéressant expliquant bien une société en mutation...
J ai aussi imagine, si l échantillon représentatif serait les femmes tunisiennes, rurales et urbaines, aurons nous les mêmes conclusions?!
Parce que a mon sens, dans ce genre de thème, les femmes sont plus bavardeuses et explicites...bonne continuation

12:06 PM  
Blogger vivek said...

Amazing work! The comprehensive data presented was great. I am hoping you carry on the excellent job succesfully done.
Richardson TX Locksmith
Locksmith Norwalk
Locksmith South San Francisco CA
Locksmith Milpitas CA
Milpitas locksmith
Locksmith Milpitas CA
Locksmith Milpitas CA
irvine locksmith
locksmith fort worth texas
locksmith fort worth texas
irvine locksmith
irvine locksmith
Aventura FL locksmith
irvine locksmith
locksmith irvine ca
locksmith pembroke pines
miami beach locksmiths
locksmith fort worth texas
locksmith fort worth texas
locksmith fort worth texas
locksmith fort worth texas
locksmith miami beach
miami beach locksmiths
miami beach locksmiths
locksmith miami beach

11:52 PM  
Blogger Nadia said...

très intéressant comme blog, j'aimerai beaucoup avoir l'intégralité de l'étude. Peut t-on la trouver quelque part sur le web. Je la cherche depuis un moment, j'aimerai beaucoup la recevoir

2:59 PM  
Blogger hope said...

nike air maxes have been issued and on the basis air max by better improvement It will be the most popular shoes of the world. discount nike air max are created a visual landmark and has greatly enhanced cushioning and stability. Nike Air max sale has been a big hit this spring with its neutral colorway a suitable match to a variety of fits.nike air max shoes have excellent materials and production.Cheap Nike Air max is made of multiple materials fused together for incredibly lightweight, breathable durability.Nike Air Griffey Max is very popular as Nike Air Max 2010 ,We sell nike air max 2011 and nike air zoom kobe, also sellnike air max tn, nike air max bwand cheap air max
.Buy cheap discount nike air max ltd and nike shoes us online with 40-70% off and Free shipping!We also sell for nike air max skyline ,nike air max shoes, nike collection,nike air max 1, nike air max 95, nike air max 180 and so on.High quality, incredible comfort and fashion are nike air max 24 7 and nike air max 87, It is worth to own nike air max 90 and nike air max 91.Welcome and happy purchasing online in nike air maxes.

11:37 PM  
Blogger luck said...

Nike Air Max Shoes unique style and pattern gain very popuplarity from people. This may be the most memorable Air Max generations to see, the weight of the color of the predecessor of the loan, the Nike Air Griffey Max 1 Classic weight.All of the characteristics decide thatNike Air Max 1 are durable , smooth , very good to use for the sports events.Nike Shoes Us are identified as the plan colors , just like white , black , and so on. The populalr of Nike Air Max Shoes is mainly due to the black color is perfect and rounded material layer.

11:47 PM  
Blogger Christian Louboutin sale said...

Like the best Emst Lubitsch film, the nineteenth century Passage Vero-Dodat has had its share of romance, humour and intrigue (with many smoke signals emanating from the Galerie du Passage!!) And joining the cozy throng 7's Cordonnerie. Run by Fred Rolland, it fits in with the passage's rich and long history with superb artisans and enviable craftsmanship, by offering the very best in Christian louboutin sale shoe care, repairs and being the only cobbler in the world to replace battered cheap louboutin shoes red soles with spanking new ones! Should you worship, destroy or just relish slurping bubbly from your Christian louboutin shoes - the Cordonneris is for you. Slip in, soak up the pale pistachio painted walls,1930s silver lamos, Acacia shoe bar and either splurge on the special edition creams, horse hair brushed and non-gas sprays or sink onto a stool and watch Minuit Moins 7's elves perform their magic.

8:58 PM  
Blogger Christian Louboutin sale said...

A good classic Christian Louboutin shoes for the woman that likes the blend of beauty and comfort. Christian Louboutin 2011 Looks sexy,gorgeous and noble with its special design, it can help you stand out your feminine glamour and make you more sexy to attract more these eves.With Christian Louboutin sale shoes,you will be the remarkable focus anywhere you went.Monsieur Louboutin once said, "sexy is too vast to be defined, but more than anything it's an attitude much like elegance." Christian Louboutin sale is the perfect juxtaposition between sexiness and elegance. Whether you dress her up or dress her down, she will add a bit of attitude to any ensemble.
Pleasing to eye, Christian Louboutin sale are the selected of many style gurus to provide their special fashion sense, presently there comes out a fashion trend to withstand the examination of time. Then why do not you simply grace your feet with 1 of those luxury sheepskin soles?

7:25 PM  
Blogger Christian Louboutin sale said...

Mirror, mirror on the wall, crystal is the fairest bauble of them all. This winter, let your feet marvel and sparkle with the likes of Lady Lynch Zeppa, Stellis, So Private, Calypso, Beaute Strass, Pigalle or made-to-measure crystallized high-tops(see Mika's latest cideo.) But be warned, crystal gazing can lead to a hypnotic state. There again, those darling Druids would beg to differ as would Queen Victoria who ordered up Crystal Palace and fervent fans of Naico Mine's 'Cave of the Gaints' in Chihuahua, Mexico. If visiting the latter, pack your Christian louboutin shoes and matching hairnet; the humidity is frizz bang outrageous.
DIscount moncler uk , cheap Babyliss Hair Straightener, CHI Hair Straightener.

8:26 PM  
Blogger Christian Louboutin sale said...

Create a real warming trend. Contoured silhouette make cheap moncler coats winter essential. For generations, world-class competitive skiers and mountaineers have turned to moncler uk for premium, performance-oriented apparel.Stay warm—and look cool—in this cozy quilted puffer,it's everything you could ever want out of cold-weather cheap moncler coats.
Is it possible you don't have the ideal hair brush for your style? A Babyliss Hair Straightener give your cut that hairstyle you've been longing for.
Here are the discount Christian louboutin shoes.

12:17 AM  
Blogger sping.chen said...

Glad to see all the speakers, really wonderful content. Do not know if you like Nike mercurial soccer cleats or Nike soccer cleats and Nike Football Cleats,Nike Mercurial Vapor Superfly with New nike soccer shoes.

5:47 PM  
Blogger Christian Louboutin sale said...

cheap moncler coats stay warm—and look cool—in this cozy quilted puffer. Luxurious coat in granit nylon of moncler uk .Filled with beautifully warm and light goose down – cheap moncler coats, they keep you warm at up to 30 degrees Celsius.You’ll look posh in this hooded down coat. Perfect for everyday wear!Here are the discount Christian louboutin shoes.
Is it possible you don't have the ideal hair brush for your style? A Babyliss Hair Straightener give your cut that hairstyle you've been longing for.

7:39 PM  

Post a Comment

<< Home